Tagué: hockey subaquatique

Championnat BPL Féminin 2015

Ce weekend, se déroulait le championnat BPL féminin à Brest.
7 équipes des régions Bretagne et Pays de loire se sont affrontées dans des matches de 2x12min.

Kristell, nouvelle capitaine de l’équipe féminine de Nantes nous raconte son weekend…

Samedi 10 janvier:
11h Nantes- Brest: Nous ouvrons le bal. Match compliqué, dans lequel nous avons du mal à nous trouver. Trop éloignés les unes des autres, nous avons eu quelques frayeurs mais l’issue du match joue en notre faveur; nous gagnons 2-0.
14h Nantes- Combourg: Le match jubilatoire. Nous avons pu imposer notre jeu. Les néophytes ont eu l’occasion de s’exprimer et de travailler leur placement. C’est d’ailleurs ici que Marianne met son 1er but en compétition. Score final: 9-0 pour nous.
15h48 Nantes- Dinan: Nous savions que ce match serait difficile. Dinan est un groupe homogène. Elles sont rapides et ont une bonne maitrise du palet. Nous avons souffert. Après 8 minutes de jeu, elles ont enchainée les buts. Nous nous sommes inclinées 8-0. Dure.
17h Nantes – Morlissm: Le moral de l’équipe reste au beau fixe, malgré la défaite contre Dinan. Nous nous faisons plaisir: de belles échappées, une équipe motivée, un premier but de Camille!!! C’est donc par une victoire de 5-1 que nous terminons cette première journée.

Dimanche 11 janvier:
12h15 Nantes- Rennes 1: Après une bonne nuit de sommeil, nous commençons par un match contre Rennes 1. Nous essayer de limiter la casse et de ne pas trop nous fatiguer pour le match suivant. Les murs sont maitrisés, les changements d’ailes adverses sont bloqués. Cependant, l’expérience et le physique des Rennaises ont eu raison de nous. Elles s’imposent 12-0.
16h26 Nantes- Rennes 2: Voici THE match à ne pas perdre. L’enjeu est de taille: une qualification en D2 pour l’équipe gagnante. Nous ouvrons le score 1-0. En face, elles ne sont que 5 mais tiennent la baraque. Nous mettons un autre but: refusé, puis un autre passe derrière le but. Toutefois, un arbitrage, clairement en faveur des Rennaises, met les nantaises en prison (Isa, Coraline, Cécile). Nous jouons à 5, puis à 4. A ces moments, Rennes 2 égalisent, puis en mettent un autre dans la foulée. Nous ne perdons pas espoir pour autant. Nous avons du mal à concrétiser. Ce n’est qu’à 20 secondes de la fin du match que nous marquons; score final: 2-2.

Résultat final: 3ème ex-aequo avec Rennes 2. Au goal-average, Rennes 2 passe devant nous (elles ont encaissées 5 buts de moins que nous). C’est donc une 4ème place pour Nantes. Nous passons à côté de la D2 à peu de choses.

Malgré tout, le bilan du championnat reste positif. Il a permis aux néophytes de prendre confiance, d’apprendre et de les motiver plus que jamais à progresser. Il a également soudé le groupe et nous voilà maintenant avec deux nouveaux objectifs:
1) la formation de nos nouvelles joueuses d’ici juin 2015, et faire encore progresser nos anciennes tant sur le plan technique que physique
2) remporter la D3 à St Brieuc les 13 et 14 juin prochain !!!!

En tant que capitaine pour la première fois en championnat, je remercie mes coéquipières pour leur soutien, leur confiance. Je suis très fière de mes louloutes qui ont tout donné !!

Félicitation à toutes les filles pour leur résultat !

Les 10 filles présente à Brest :
Kristell
Nolwenn
Isabelle
Caroline
Clothilde
Cécile
Mathilde
Camille
Marianne
Aline

Championnat BPL 2014

Le weekend du 8-9 Février, l’équipe 1 du CSN se déplaçait à Combourg pour le championnat régional.

Bilan et résumé du championnat par capitaine Sam :

« Samedi matin départ tranquille de Nantes vers 10h, car notre premier match est à 14h30 à Combourg. On part à neuf, Philippe ayant une côte douloureuse depuis deux semaines, il a préféré se remettre correctement pour pouvoir revenir sereinement. Seb, jérem et moi  avons un petit rhume, mais toute la troupe part de bonne humeur pour un bon repas à Combourg.
A noté que cette année Fred faisait son retour après 3 ans sans compétition et Robert, lui, faisait ses débuts dans une vraie compétition.
Nous découvrons donc la piscine « merveilleuse » avec ses petits carreaux sans joints!!!!  Le jeu sera lent, sans tire et très peu de geste technique, donc très virile.

LE premier match, souvent une chose compliqué pour nous, réglages importants, difficulté à avancer, difficulté de transmission. Mais le physique est bien là, l’équipe tient bon. Les avants s’impose au fond, ça couine en face et l’ISSM (Iroise) fini par craquer, on se quitte sur une victoire  de Nantes 4-0. Pas un joli match mais un premier match gagné, c’est assez rare pour nous.

Les autres rencontres se poursuivent et nous rencontrons maintenant Pontivy, qui a beaucoup progressé aussi. Le match est tendu, peu de construction de notre coté, mais on les tiens dans  leur moitié de terrain. Les avants les empêchent de jouer et les arrières récupèrent bien les palets. Un coup franc technique « Tunnel » et un penalty permettront de s’imposer 2-0.

Le dernier match de la journée sera pour nous plus facile contre Brest se terminant par une victoire 7-0.

L’heure est au bilan de la première journée, beaucoup de prison (3 pour moi) peu de but par rapport aux autres équipes, gros manque de cohésion à l’avant. On est classé dans la catégorie gros méchant, c’est nouveau pour nous, mais on assume et on fait peur, héhéhé! Le dimanche va être une plus grosse journée avec 4 matchs et surtout deux gros morceaux Rennes II et Dinan.
Soirée rapide dans un resto asiat, somme tout de même parti de la piscine vers 20h45 et dodo.
Le réveil sonne à 6h45 pour le premier match contre Quimperlé qui arrivera finalement avec une demie-heure de retard et qui déclarera forfait! Dommage pour nous, même si cela nous fait une victoire sans jouer, nous aurions préféré les jouer et ainsi commencer la journée par match qui s’annonçait le plus facile. Nous testons quelques combinaisons, ce qui se solde par deux blessures aux pouces de Jérem et Seb. Un peu d’inquiétude mais finalement tout rentre dans l’ordre avant le gros gros match contre Rennes.
Et comme d’habitude, ce match à été une bonne baston de frangins, je pense que Rennes est notre bête noire au même titre qu’on est celle de Pontivy. Enfin bon, match ou nos petits avant se sont fait bouger dans tout les sens, sans pouvoir bloquer le jeu, un peu filou, de rennais. Ils construisent et on rate des buts inrratablent sur des défauts de position (on apprend) et puis on se prend deux contre-attaques, le jeu se durci des joueurs nantais sortent. Au bilan on sort avec notre première défaite du week-end, 5-1, assez sévère quand on regarde le match et les occasions manquées. On fait le point sur les problèmes, recadrage des troupes.
Et on aborde le deuxième gros match du week-end contre Dinan. Là, plus de souci de placement tout le monde est là. On les tient, ils sont très physique, mais ils jouent bien et marquent sans que notre équipe ne fasse d’erreurs. On se quitte sur le score de 3-1, on marquera tout de même un but sur coup franc avec encore la technique du « tunnel », le premier but que Dinan encaisse du week-end. Il n’y a pas eu les erreurs qu’on a fait contre Rennes et toute l’équipe profite de cette expérience pour progresser.
Reste enfin le dernier match, et la pression monte d’un cran. Nos objectifs étant la D2 il faut absolument qu’on soit dans les trois premiers et si on perd ce dernier match contre Saint Brieuc (qui nous a battu l’an dernier) on finira 5ème, dans le cas contraire si l’on gagne on finira bien 3ème. Les esprits sont tendu, et un peu de stresse se fait sentir. Donc dès le début de match, l’équipe joue à 100%, on lâche rien. Fort de notre nouvelle réputation de gros durs, on les explose. Ça couine en face mais pas de fautes de Nantes et même au contraire ce sont eux qui se font sortir. A la mi-temps le score est de 4-0, mais il ne faut rien lâcher, on sait pour l’avoir vécu que si on se relâche, on est capable de perdre et/ou de se blesser. Donc même chose en seconde mi-temps, le score final de 8-0, nous assure d’aller en D2 au Puy en Velay, les 24-25 mai 2014, au lieu de Hyères…
Merci a toute l’équipe d’avoir été sérieux sur l’entraînement, c’est la première fois que je vais à un championnat où toute l’équipe est homogène physiquement et qu’on a juste à régler la technique en cours de championnat et ça paie directement! héhé
Merci à dieu de nous avoir montré le chemin des buts avec ces passes décisive, à ses dépend. »

Coupe de l’atlantique 2014

Pré-inscription AtlanticCup 2014 (29 – 30 mars 2014) : Faites vous connaitre si vous souhaitez faire partie des équipes sélectionnée pour l’AtlanticCup 2014 ! Envoyez votre demande à Francis.bouard@free.fr avant le 31 décembre 2013. Suite à ces pré-inscriptions, nous vous dévoilerons les 16 équipes (dont au moins 4 féminines) sélectionnées.
Nous vous adresserons en suite un dossier simple à remplir et à renvoyer avec un chèque de 30 €. Pour la soirée, nous espérons vous donner des informations en même temps que l’envoi de la sélection.

Coupe de l’atlantique (Menu et Déroulement compétition)

Le menu pour le repas du samedi soir sera le suivant :

Apéritif
ENTREE -> Gravelax de saumon mariné aux épices
PLAT -> Navarin d’agneau printanier
DESSERT -> Gâteau au chocolat
***
Forfait vin (1 bouteille pour 3) : rouge ou blanc

Pour les personnes végétariennes, il y aura possibilité d’avoir un plat de poisson

Pour les participants à la soirée, merci de prévoir un chèque de 35 € à donner à votre capitaine. Les participants à la soirée ne sont pas obligés de faire partie d’une équipe, pour les participants sans équipes merci de prévenir francis.bouard@free.fr afin de prévenir de votre inscription.

ATTENTION : la soirée est réservée aux personnes de plus de 18 ans

Voici le déroulement complet de la compétition,
samedi 30 Mars de 10h00-18h00 : round robin et brassage en fin de journée avec les 2 derniers du groupe A et les 2 premiers du groupe B, matchs de 10 mn sans mi-temps avec 1 min temps mort par équipe
le dimanche 31 Mars de 9h00 -15h00 : Playoff , matchs de 2 x 10 mn avec 1 mn temps mort par équipes et 1 mm entre chaque mi-temps
remise des prix à 16h00