3ème Coupe de l’Atlantique

Allez, soyons modeste : la Coupe de l’Atlantique est en train de devenir un classique des tournois amicaux français. Un nombre d’équipes participantes en progression chaque année, deux terrains, une bonne ambiance dans et en-dehors de l’eau et surtout la fameuse soirée de clôture qui a la particularité d’être au milieu du tournoi et qui fait souvent mal aux têtes…

Cette année de nouvelles équipes nous ont rendu visite : les filles de Diderot, Pontoise, Reims qui avait dépêché deux éclaireurs l’an passé est venue en force cette fois-ci, la famille Ginsbourger au grand complet, Ermont…, plus les fidèles de l’Ouest, toujours présents : Rennes, Pont Croix…

Dans les à-côtés signalons une démonstration de nage avec monopalmes, d’apnée statique et d’initiations au hockey pour le public. Pour ce qui est de la compétition, qui a gagné ? Finalement on s’en moque. Des légendes urbaines circulent, faisant état d’une finale entre des sabreurs de champagne et une équipe mouvante aux maillots brodés. Mais ce n’est pas ça l’essentiel. Ce qu’il faut retenir c’est que tout le monde s’est amusé, la famille du hockey s’est réunie pour faire la fête, et tout le monde est prêt à remettre ça l’an prochain !

Publicités